Crest

Université Laval - Médecine physique et réadaptation - Québec

Jumelage principal R-1 de 2022 - premier tour
Groupe Régulier pour Tous

Approuvé le January 25, 2022

Summary of changes

Quota approximatif:

 3 

Statut d’agrément : Agréé

Critères provinciaux


Dr(e) Ariane Rajotte-Martel
Physiatrie 
CHU de Québec - Hôpital de l'Enfant-Jésus 
1401, 18e Rue
Québec, Québec, G1J 1Z4
418 525-4444 poste 63623
Programme de physiatrie Université Laval

Personne contact

Direction de l'enseignement - HEJ
Joanne Tremblay
Adjointe à l'enseignement universitaire
joanne.tremblay@chudequebec.ca
418 525-4444 poste 63623

Isabelle Côté
Directrice du programme
isabelle.cote11.med@ssss.gouv.qc.ca


Information importante

ACLS

Toute résidente et tout résident 1 admis à l’Université Laval le premier juillet doit satisfaire à l’exigence de réussir la formation ACLS, soit durant son externat ou dans les 90 jours suivant la date du début de sa résidence.


Service post-formation

S/O


Instruction générale

Langue de candidature du programme :  Français

Exigence linguistique.

Les candidats qui appliquent dans le programme dont la langue d’enseignement des études primaires et secondaires n’est pas le français doivent faire la preuve d’un niveau minimal de connaissance de la langue française. À cette fin, ils doivent passer le Test de français international (TFI) auprès d’un établissement du réseau Educational Testing Service (ETS). Le test devra avoir été complété au cours des deux dernières années précédant la demande de candidature CARMS. L’Université Laval offre depuis l’hiver 2020 également un test de français le TCF dont vous trouverez les informations dans la section compétences linguistiques.

 

 

 


Documents à l'appui

Citoyenneté canadienne
CaRMS collabore avec des organisations tierces pour vérifier votre statut de citoyenneté ou de résidence permanente. Si votre statut est vérifié par une de ces organisations, il ne sera pas nécessaire de fournir des documents de citoyenneté dans le cadre de votre candidature. Si votre statut de citoyenneté n’est pas vérifié, vous devez fournir un des documents énumérés ci-dessous.
Documents doivent être notariés/certifiés
Requis
Soumettez un des documents suivants afin de vérifier votre statut de citoyenneté canadienne :
• Certificat de naissance canadien ou acte de naissance
• Certificat de citoyenneté canadienne
• Carte de citoyenneté canadienne (les deux côtés de la carte)
• Carte de résident permanent au Canada (les deux côtés de la carte)

Comme preuve de citoyenneté ou de résidence permanente canadienne, vous devez fournir :

  • Une copie du certificat de naissance canadien; OU
  • Une copie de la carte de résidence permanente (copie recto-verso de la carte) ou une copie du formulaire IMM 5292, IMM 1000, IMM 5688; OU
  • Une copie de la carte de citoyenneté (copie recto-verso de la carte) ou une copie du certificat de citoyenneté

 Veuillez noter que le passeport canadien n’est pas accepté comme preuve de citoyenneté.

Pourquoi nous avons besoin de vos documents juridiques?

Toutes les universités du Québec doivent déclarer le statut juridique de leurs étudiants au Canada au Ministère de l'éducation du Québec. Si vous êtes citoyen canadien ou résident permanent, vos documents juridiques détermineront vos frais de scolarité à Laval. 

Pour TOUS et TOUTES: des documents juridiques sont requis pour la création de votre code permanent du Québec. 

 

 

 

Compétences linguistiques
Requis
Soumettez un des documents suivants afin de vérifier vos compétences linguistiques :
• Test de français international (TFI)

Si votre langue maternelle n’est pas le français et que vous avez fait vos études universitaires et pré-universitaires dans une autre langue que le français:

  • Résultats au Test de Français International (TFI) – Vous devez faire la preuve d’un niveau minimal de connaissance de la langue française. À cette fin, vous devez passer le Test de Français International (TFI) auprès d’un établissement du réseau Educational Testing Service (ETS). Le résultat de cet examen doit être fourni au moment du dépôt de votre candidature CARMS. Un résultat égal ou supérieur à 860/990 est exigé. Le test devra avoir été complété au cours des deux dernières années précédant la demande de candidature CARMS.
  • Résultats au Test de compétence en français (TCF tout public), offert par l’Université Laval à l’adresse suivante à l’école des langues. Un résultat au TCF-EOB devra se situer de 600 à 699 et celui du TCF-EE de 14 à 20.

 

Si vous avez fait vos études secondaires au Québec dans une langue autre que le français:

  • Preuve d’études secondaires complétées au Québec – Vous n’avez pas à vous soumettre à l'un des deux tests de français, car l’obtention de votre diplôme de secondaire V exigeait une connaissance fonctionnelle écrite et parlée de la langue française. Vous devez toutefois fournir une preuve d’études secondaires complétées au Québec (secondaire V).

Si vous avez fait vos études secondaires (ou le lycée), collégiales (pré-universitaires) ou universitaires en français, vous n’avez pas à vous soumettre à l'un des deux tests de français. Vous devez simplement fournir une preuve d’études.

 

Documents de référence
Requis
Nombre de document(s) demandé: 2

Deux  lettres d'appui à la résidence standardisées.

 

Des lettres de recommandations ne sont pas requises, mais peuvent être ajoutés au dossier.

Documents supplémentaires
Requis
Curriculum vitae 

Dossier de rendement de l’étudiant en médecine 

Avec une évaluation détaillée des stages cliniques pour compléter le relevé de notes.

Lettre de motivation 
Nombre de mots
Minimum : Aucun
Maximum : Aucun

Maximum 1000 mots.

Photographie 
[Remarque : La photo est utilisée comme aide-mémoire seulement]

Relevé de notes médicale 

L'obtenir du bureau du registraire de votre université.

Preuve du statut vaccinal COVID-19/Déclaration d’exemption médicale  

Au plus tard à la DATE LIMITE du 7 mars 2022 à midi 12h (HE), vous devez télécharger et assigner dans votre candidature l'une des deux options suivantes.

  • Preuve d'une protection adéquate contre le COVID-19 (ex. code QR d’un passeport vaccinal délivré par une autorité gouvernementale ou preuve équivalente). Les preuves acceptables sont identifiées dans la directive (en PDF) située sur le site Web officiel du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

OU

  • Une déclaration d’exception médicale concernant la COVID-19 complété. En déposant cette déclaration dans son dossier de candidature du CaRMS, le candidat accepte par la présente de fournir une copie de sa contre-indication officielle à la vaccination contre la COVID-19 à la faculté concernée au plus tard sept jours après le jour du jumelage. Cette contre-indication doit être attestée par un professionnel de la santé habilité à poser un diagnostic tel qu’il est décrit dans la directive (en PDF) du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et inscrite au registre de vaccination maintenu par le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Documents additionnels requis pour les DHCEU
Diplôme de médecine 

Copie du diplôme de médecine.

Les médecins diplômés d'une faculté de médecine hors Canada et États-Unis (DHCEU) devront fournir une copie du diplôme de médecine.

Lettre de reconnaissance de l'équivalence du diplôme MD 

En plus du diplôme de médecine, une copie de la lettre d'équivalence de votre diplôme de médecine du Collège des médecins du Québec et une copie des examens qui ont servi à l'obtention de cette reconnaissance d'équivalence soit :

  • EECMC - Relevé des résultats 
  • EACMC, partie I - Relevé des résultats 
  • EACMC, partie II - Relevé des résultats 
  • Examen de la CNE - Relevé des résultats (Collaboration nationale en matière d’évaluation)

Lettre de détermination du statut d'admission aux études médicales postdoctorales émise par la CVDFM 

Lettre de la Conférence des vice-doyens postdoctoraux du Québec 

  • Une copie de la lettre de détermination du statut d'admission aux études médicales postdoctorales émise par la Conférence des vice-doyens postdoctoraux des facultés de médecine du Québec.


Processus d'examen des candidatures

Les demandes soumises après le début de la révision du dossier ouvert le 31 janvier 2022


Documents additionnels (sans les lettres de recommandation) soumis après le début de la période d'examen des dossiers :  ouvert le  31 janvier 2022


Lettres de recommandation soumises après la date de démasquage : ouvert le 31 janvier 2022


Pour assurer une étude complète de votre dossier, vous devez soumettre l'ensemble des documents requis avant l'ouverture de la plate-forme des programmes.


Entrevues

Dates:

  • 16 mars 2022
Les entrevues se tiendront le mercredi 16 mars 2022. Exceptionnellement, en raison de la pandémie et des mesures sanitaires, les entrevues se dérouleront en mode virtuel.

Les programmes aviseront les candidats via CaRMS en ligne et enverront les invitations par courriel directement aux candidats sélectionnés pour une entrevue.

Critères de sélection

  • Dossier académique (résultats scolaires, DREM et stages cliniques): 30%
  • Curriculum vitae 10%
  • Entrevue:  45%
  • Formulaires d'appui (2) à la résidence: 10%
  • Lettres de motivation: 5%

Tout candidat jumelé à la Faculté de médecine de l'Université Laval reçoit une offre d'admission conditionnelle à l'obtention de son doctorat en médecine. Un retard de diplomation entraînera un report de l’entrée en résidence dans le programme.

Objectifs du programme

Objectif général : Le programme a pour but de former des médecins spécialistes, experts en matière de diagnostic complet, de traitement et de réadaptation des personnes de tous âges souffrant de troubles neuro-musculosquelettiques, d'incapacités et de handicaps secondaires.

Objectifs spécifiques :

  • Travailler efficacement en jouant tous les rôles CanMEDS pour dispenser des soins de réadaptation optimaux, respectueux de l’éthique et axés sur les patients;
  • Acquérir et actualiser ses connaissances cliniques, ses compétences spécialisées et le comportement pertinent à son champ d’activité;
  • Réaliser une évaluation complète et appropriée d’un patient;
  • Effectuer efficacement les interventions de prévention et de traitement;
  • Utiliser les techniques d’intervention, tant diagnostiques que thérapeutiques, de façon appropriée;
  • Établir avec les patients et les membres de leur famille un rapport fondé sur la confiance;
  • Transmettre avec exactitude des renseignements pertinents;
  • Identifier et faire une synthèse précise des renseignements pertinents;
  • Transmettre des renseignements verbaux et écrits efficaces au sujet d’un contact médical;
  • Participer efficacement dans une équipe interdisciplinaire;
  • Collaborer efficacement avec d’autres professionnels;
  • Gérer efficacement sa pratique et sa carrière;
  • Répartir judicieusement les ressources;
  • Jouer un rôle d’administrateur et de chef de file;
  • Répondre aux besoins et aux problèmes de santé de chaque patient dans le cadre des soins aux patients;
  • Promouvoir la santé de chaque patient, des collectivités et des populations;
  • Maintenir et améliorer ses activités professionnelles par l’acquisition continue du savoir;
  • Évaluer de façon critique l’information médicale recueillie, ses sources, et en faire une utilisation judicieuse dans sa prise de décisions;
  • Favoriser l'approfondissement des connaissances d'autrui;
  • Participer à la création et à la diffusion des connaissances;
  • Faire preuve de dévouement envers des patients, la profession et la société.

Objectifs du processus de sélection

Le processus de sélection du programme a pour objectif d'identifier les candidats qui :

  • Démontrent un intérêt marqué pour la physiatrie;
  • Démontrent de l'intérêt à apprendre et enseigner;
  • Intègrent les rôles CanMEDS dans leur pratique;
  • Appliquent de façon adéquate les connaissances acquises dans leur parcours médical;
  • Démontrent une capacité à synthétiser l'information pertinente en tenant compte de différentes perspectives;
  • Démontrent qu'ils peuvent travailler efficacement avec d'autres médecins ou professionnels de la santé;
  • Démontrent un engagement envers le patient en favorisant l'application de pratiques exemplaires.

Processus d’examen des dossiers

Composition de l’équipe d’examen des dossiers : L'équipe d'évaluation sera composée de la directrice du programme, de la directrice adjointe, des résidents coordonnateurs et de membres du corps professoral désignés.

Nombre moyen de demandes soumises au programme pendant les cinq dernières années : 0 - 50

Pourcentage moyen de candidats invités à une entrevue : 76 - 100 %

Critères d’évaluation :
Composants de dossier Critères
Activités parascolaires Bénévolat, implication, activités sportives
Compétences de leadership Implication dans des organismes/organisations
Curriculum vitae Nous évaluons le contenu, incluant la recherche, les publications, les stages à option
Documents de référence Interaction positive avec les collègues et les patients
DREM Activités pendant les études en médecine, performance lors des stages cliniques
Examens Nous n’examinons pas ce composant de dossier
Lettres personnelles Intérêt pour la discipline et le lieu du programme
Recherche/publications Intérêt dans la participation à des projets de recherche
Relevés de notes Rendement académique
Stages à option Évaluations cliniques

Critères de stage à option

Le fait d'avoir complété un stage en médecine physique et réadaptation (optionnel ou obligatoire) n'est pas un critère de sélection des dossiers. Ceci est encouragé par la direction de programme pour permettre au candidat de mieux connaître la pratique en médecine physique et réadaptation avant de s'engager dans cette formation, mais le fait d'avoir réalisé ou non un stage à option en médecine physique et réadaptation n'a pas d'impact sur la sélection d'un candidat
Nous n’exigeons pas que les candidats aient suivi des stages à option dans notre établissement.

Processus d‘entrevue

Format d’entrevue :



Nous accommodons couramment des demandes de reportage des entrevues pour des candidats.

Critères d’évaluation pour les entrevues :
Composants d’entrevue Critères
Activités savantes Volonté d'amélioration continue
Collégialité Comportement, attitude et capacité à travailler en équipe
Compétences en collaboration Collaboration avec les patients et leur réseau de support et avec les équipes multidisciplinaires et collègues
Compétences en communication Capacité à communiquer de façon adéquate à l'oral et à l'écrit
Compétences en leadership Implication dans le développement et l'amélioration continue des soins médicaux
Intérêt envers la discipline Connaissance et intérêt pour le rôle du physiatre
Intérêt envers le programme Intérêt pour le programme de physiatrie de Québec
Professionnalisme Interaction avec les autres (patients et collègues)
Promotion de la santé Intérêt à promouvoir la santé et le mieux-être des patients et des différentes clientèles physiatriques
Autres composants d’entrevue Les entrevues se dérouleront en mode virtuel en raison de la pandémie.

Information recueillie à l’extérieur de la candidature de CaRMS

Spécifiquement, nous pourrions considérer :







Processus de classement

Les comportements observés ci-dessous pendant le processus d’entrevue pourraient empêcher un candidat d’être classé par notre programme. :
   
   
   


Programme d'étude

Ce programme de résidence est d'une durée de 5 years.

La durée du programme de formation n'excède pas les standards du Collège Royal ou du Collège des médecins de famille du Canada.

Le programme de résidence en médecine physique et réadaptation de l'Université Laval est un programme du Collège Royal des médecins et chirurgiens du Canada accrédité pour 5 ans.

Depuis le 1er juillet 2020, les résidentes et résidents du programme de médecine physique et réadaptation sont formés et évalués selon l’approche de la compétence par conception (CPC). Pour plus d’informations sur la CPC, veuillez consulter le site du Collège Royal des médecins et chirurgiens du Canada : https://www.royalcollege.ca/rcsite/cbd/competence-by-design-cbd-f.

Le cheminement s'effectue à travers les 4 étapes de la CPC : 

  • Progression vers la discipline : 1 à 3 périodes
  • Acquisition des fondements de la discipline :  12 à 16 périodes
  • Maîtrise de la discipline : 24 à 36 périodes
  • Transition vers la pratique : 6 à 12 périodes

Le programme de résidence en physiatrie se déroule principalement sur deux sites : l'Hôpital Enfant-Jésus (HEJ) du CHU de Québec et l'Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ) du CIUSSS de la Capitale Nationale. L'HEJ est le milieu hospitalier de Québec qui reçoit l'ensemble de la traumatologie, de la neurologie et de la neurochirurgie du Québec et d'une partie de l'Est du Québec. L'IRDPQ est le centre de réadaptation universitaire de Québec comportant 120 lits de réadaptation et un large éventail de cliniques spécialisées en externe. Il dessert également tout l'Est du Québec pour les services surspécialisés.

La majorité des physiatres du programme pratiquent dans ces deux milieux.

Le programme peut accueillir 3 résidents par année.

Déroulement de la résidence en physiatrie - Première à la cinquième année

Pendant la première année, le résident complète sa formation de base en médecine et en chirurgie par des stages en médecine interne, dans différentes spécialités chirurgicales connexes et dans des spécialités associées ou de soutien à la physiatrie telles la gériatrie et la radiologie. Il pourra ainsi compléter sa formation dans les sciences de base et se familiariser avec les besoins des différentes spécialités ou disciplines médicales ou chirurgicales pour lesquelles il devra éventuellement agir comme consultant. 

Pendant la deuxième année, le résident poursuit sa formation dans les disciplines directement liées à la physiatrie par le taux élevé d’atteinte neuro-musculosquelettique, d’incapacité et d’handicap résultants qu’on y rencontre.

Les stages obligatoires en physiatrie débutent vers la fin de la 2e année avec le stage en musculosquelettique selon la grille suivante (exemple);

  

   

Description

Durée

Centre (s) où la formation   peut être acquise

Progression vers la discipline

Physiatrie

2 périodes

CHU (HEJ), IRDPQ et CPQ

Acquisition des fondements  de la discipline

Médecine interne (Unité d’enseignement)

2 périodes

CHU (HEJ)

Stage de nuit (médecine interne)

1 période

CHU (HEJ, HDQ)

Gériatrie

1 période

CHU (HEJ)

Neurochirurgie

1 période

CHU (HEJ)

Chirurgie plastique

1 période

CHU (HEJ)

Unité de traumatologie (Médecine familiale)

1 période

CHU (HEJ)

Radiologie

1 période

CHU (HEJ)

Réadaptation médecine familiale

1 période

IRDPQ

Psychiatrie-Liaison

1 période

CHU (HEJ)

Orthopédie adulte générale et traumatologie

1 période

CHU (HEJ)

Orthopédie spinale adulte

1 période

CHU (HEJ)

Rhumatologie

2 périodes

CHU (CHUL)

Neurologie

3 périodes

CHU (HEJ)

 

 

 

 

Maitrise de la discipline

Physiatrie musculosquelettique

6 périodes

CHU (HEJ), IRDPQ et CPQ

Réadaptation des TCC

4 périodes

IRDPQ et CHU (HEJ)

Réadaptation des amputés/Prothèses/Orthèses

4 périodes

IRDPQ et CHU

Réadaptation des blessés médullaires

4 périodes

IRDPQ et CHU (HEJ)

Réadaptation de l’AVC

4 périodes

IRDPQ et CHU (HEJ)

Maladies neuromusculaires / EMG

4 périodes

IRDPQ et CHU (HEJ)

Réadaptation pédiatrique

4 périodes

CHU (CHUL), IRDPQ (site St-Louis)

Recherche

3 périodes

IRDPQ et CHU

Réadaptation cardiorespiratoire

1 période

IUCPQ

 

 

 

 

Transition vers la pratique

Physiatrie musculosquelettique

2 périodes

CHU (HEJ), IRDPQ, CPQ et HDL

Physiatrie Région

1 période

Mont-Joli, Trois-Rivières, Gatineau, Moncton, Sherbrooke

Options (Clinique de la douleur, médecine sportive, recherche, physiatrie générale, EMG, réadaptation et musculosquelettique…)

6 périodes

 

 

 

Recherche

Au cours de sa formation, le résident devra effectuer un stage obligatoire de 3 mois en recherche. Il devra compléter un projet de recherche durant cette période. Le stage de recherche pourra se faire en bloc ou de façon longitudinale.

Enseignement théorique

  • Un programme structuré d’enseignement est organisé de façon hebdomadaire. Les cours ont lieu les mercredis de 15h30 à 17h30 à l’HEJ avec l’ensemble des physiatres du programme et tous les résidents. Ces cours commencent avec une discussion de cas suivis d'une présentation théorique ou d'un journal club.

  • De plus, les résidents sont libérés pour 1/2 journée académique tous les vendredis PM. Un curriculum est organisé sur une période de 3 ans afin de couvrir les principaux sujets. En plus des cours théoriques, ces cours du vendredi incluent des ateliers d'examen physique, de techniques d'infiltration, de laboratoire d'anatomie, de compétences transversales et de révision de chapitres des livres «Braddom» et «Pathologies de l'appareil locomoteur». 

  • Des cours conjoints sont également organisés avec les programmes d’orthopédie, de sciences neurologiques et de rhumatologie.

  • Des mécanismes sont prévus pour permettre aux résidents de s’inscrire aux cours de révision de physiatrie en 4e et 5e année de formation.  

  • Un cours obligatoire de recherche et épidémiologie se déroule en 2e année. Il s’agit d’un cours à distance de 3 crédits.

  • Un cours obligatoire d'anatomie s'effectue en 1ère année. Il s'agit d'un cours d'anatomie pour les R1 du tronc commun (un vendredi par semaine de 8h30 à 16h pour 18 vendredis).

 



Mode d'évaluation

Le résident est évalué à mi-stage et à la fin du stage par les enseignants qui l’ont supervisé. Les compétences du résident sont discutées et la fiche d’évaluation est remplie par l’ensemble de ces enseignants. Par ailleurs, deux fois par année, le résident est rencontré par la directrice de programme ou la directrice adjointe pour discuter de sa progression.

Pour les stages en physiatrie(sauf initiation à la physiatrie), des examens écrits et oraux sont également prévus à la fin de chaque stage.

Les APC sont également évalués selon les normes exigés par le Collège Royal.




Site de formation

Centres hospitaliers affiliés qui collaborent au programme:

  • CHU de Québec

L'HEJ est l'hôpital de Québec qui reçoit l'ensemble de la traumatologie, de la neurologie et de la neurochirurgie du Québec et d'une partie de l'Est du Québec. Le service de physiatrie de l'HEJ offre un important service de cliniques externes (10 641 visites/année) et un service de consultation pour les patients hospitalisés et à l'urgence. Les patients avec traumatismes crânio-cérébraux, lésions médullaires et accidents vasculaires cérébraux y sont pris en charge et évalués par des physiatres spécialisés dans ces domaines, un continuum est alors entrepris avec l'IRDPQ pour la poursuite de la réadaptation.

Le CHUL est l'hôpital où se déroule le stage de rhumatologie et de réadaptation pédiatrique en collaboration avec l'IRDPQ (site St-Louis).

  • Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ) - CIUSSS de la Capitale Nationale

L'IRDPQ est le centre de réadaptation universitaire de Québec comportant 120 lits répartis en 4 principaux programme : 

      • Accidents vasculaires cérébraux;

      • Traumatismes crânio-cérébraux;

      • Amputés, lésions musculosquelettiques;

      • Lésions médullaires.

L'IRDPQ offre également de nombreuses cliniques spécialisées : cliniques de spasticité, clinique d'urologie, clinique d'orthèse, clinique de positionnement, clinique de blessés médullaires, clinique de traumatismes crânio-cérébraux, clinique du pied, laboratoire d'évaluation de la condition cardiorespiratoire.

L'IRDPQ a également un 2e site pédiatrique desservant toute la clientèle pédiatrique nécessitant une réadaptation. Ce site compte une unité de réadaptation interne et des consultations externes.

  • CISSS de Chaudière-Appalaches - Hôtel-Dieu de Lévis

  • Institut universitaire de cardiologie et pneumologie de Québec (Hôpital Laval)

 

Autres sites de formation:

- Clinique de médecine sportive PEPS

- CRDP-CA (site Charny)

- CPQ

- Clinique dextérité


Résumé des modifications

SUMMARY ID Section Résumé des modifications Mis à jour le NOTIFY APPLICANTS SECTION NAME Actions