Crest

Université Laval - Psychiatrie - Québec

Jumelage principal R-1 de 2022 - premier tour
Groupe Régulier pour Tous

Approuvé le January 25, 2022

Summary of changes

Quota approximatif:

 13 

Statut d’agrément : Agréé

Critères provinciaux


Dr(e) Charles-Yoland Desfossés
Psychiatrie et de neurosciences 
Local 4873, Pavillon Ferdinand-Vandry  
Faculté de médecine - Université Laval
Québec, Québec, G1V 0A6
418-656-2618
Site Web de psychiatrie

Personne contact

Anna Lafleur
Agente de secrétariat
psychiatrieprogrammes@fmed.ulaval.ca
418-656-2131 poste 2618

Sophie L'Heureux
Directrice du programme
sophie.lheureux@fmed.ulaval.ca
418-656-2131 poste 2618


Information importante

Processus d'admission 2022: Tel que requis par le CaRMS, le processus 2022 sera entièrement virtuel.

Statut d'agrément du programme de psychiatrie de l'Université Laval: agrément complet confirmé par le Collège Royal en 2017; prochaine révision en 2025.

 

ACLS

Toute résidente et tout résident 1 admis à l’Université Laval le premier juillet doit satisfaire à l’exigence de réussir la formation ACLS, soit durant son externat ou dans les 90 jours de la date du début de sa résidence.

 

 


Service post-formation

S/O


Instruction générale

Langue de candidature du programme :  Français

Exigence linguistique.

Les candidats qui appliquent dans le programme dont la langue d’enseignement des études primaires et secondaires n’est pas le français doivent faire la preuve d’un niveau minimal de connaissance de la langue française. À cette fin, ils doivent passer le Test de français international (TFI) auprès d’un établissement du réseau Educational Testing Service (ETS). Le test devra avoir été complété au cours des deux dernières années précédant la demande de candidature CARMS. L’Université Laval offre depuis l’hiver 2020 également un test de français le TCF dont vous trouverez les informations dans la section compétences linguistiques.

La maîtrise de la langue étant essentielle à la pratique de la psychiatrie, cet aspect sera également évalué lors de l'entrevue.

 

 

 


Documents à l'appui

Citoyenneté canadienne
CaRMS collabore avec des organisations tierces pour vérifier votre statut de citoyenneté ou de résidence permanente. Si votre statut est vérifié par une de ces organisations, il ne sera pas nécessaire de fournir des documents de citoyenneté dans le cadre de votre candidature. Si votre statut de citoyenneté n’est pas vérifié, vous devez fournir un des documents énumérés ci-dessous.
Documents doivent être notariés/certifiés
Requis
Soumettez un des documents suivants afin de vérifier votre statut de citoyenneté canadienne :
• Certificat de naissance canadien ou acte de naissance
• Certificat de citoyenneté canadienne
• Carte de citoyenneté canadienne (les deux côtés de la carte)
• Carte de résident permanent au Canada (les deux côtés de la carte)

Comme preuve de citoyenneté ou de résidence permanente canadienne, vous devez fournir :

  • Une copie du certificat de naissance canadien; OU
  • Une copie de la carte de résidence permanente (copie recto-verso de la carte) ou une copie du formulaire IMM 5292, IMM 1000, IMM 5688; OU
  • Une copie de la carte de citoyenneté (copie recto-verso de la carte) ou une copie du certificat de citoyenneté

 Veuillez noter que le passeport canadien n’est pas accepté comme preuve de citoyenneté.

Pourquoi nous avons besoin de vos documents juridiques?

Toutes les universités du Québec doivent déclarer le statut juridique de leurs étudiants au Canada au Ministère de l'éducation du Québec. Si vous êtes citoyen canadien ou résident permanent, vos documents juridiques détermineront vos frais de scolarité à Laval. 

Pour TOUS et TOUTES: des documents juridiques sont requis pour la création de votre code permanent du Québec. 

 

 

 

Compétences linguistiques
Requis
Soumettez un des documents suivants afin de vérifier vos compétences linguistiques :
• Test de français international (TFI)

Si votre langue maternelle n’est pas le français et que vous avez fait vos études universitaires et pré-universitaires dans une autre langue que le français:

  • Résultats au Test de Français International (TFI) – Vous devez faire la preuve d’un niveau minimal de connaissance de la langue française. À cette fin, vous devez passer le Test de Français International (TFI) auprès d’un établissement du réseau Educational Testing Service (ETS). Le résultat de cet examen doit être fourni au moment du dépôt de votre candidature CARMS. Un résultat égal ou supérieur à 860/990 est exigé. Le test devra avoir été complété au cours des deux dernières années précédant la demande de candidature CARMS.
  • Résultats au Test de compétence en français (TCF tout public), offert par l’Université Laval à l’adresse suivante à l’école des langues. Un résultat au TCF-EOB devra se situer de 600 à 699 et celui du TCF-EE de 14 à 20.

 

Si vous avez fait vos études secondaires au Québec dans une langue autre que le français:

  • Preuve d’études secondaires complétées au Québec – Vous n’avez pas à vous soumettre à l'un des deux tests de français, car l’obtention de votre diplôme de secondaire V exigeait une connaissance fonctionnelle écrite et parlée de la langue française. Vous devez toutefois fournir une preuve d’études secondaires complétées au Québec (secondaire V).

Si vous avez fait vos études secondaires (ou le lycée), collégiales (pré-universitaires) ou universitaires en français, vous n’avez pas à vous soumettre à l'un des deux tests de français. Vous devez simplement fournir une preuve d’études.

 

Documents de référence
Requis
Nombre de document(s) demandé: 2

Les lettres de recommandation courtes sont préférées (entre 250 et 300 mots). Nous comprenons que ces lettres sont confidentielles et nous ne rejetterons aucune lettre ne respectant pas ce critère.

Documents supplémentaires
Requis
Dossier de rendement de l’étudiant en médecine 

Avec une évaluation détaillée des stages cliniques pour compléter le relevé de notes.

Relevé de notes médicale 

L'obtenir du bureau du registraire de votre université.

Photographie 
[Remarque : La photo est utilisée comme aide-mémoire seulement]

Curriculum vitae 

Lettre de motivation 
Nombre de mots
Minimum : Aucun
Maximum : Aucun

La lettre de motivation doit être personnalisée, d’une longueur de 500 à 800 mots. Elle doit faire ressortir la motivation pour la résidence en psychiatrie ainsi que le lien entre les expériences de vie personnelles et profesionnelles et le choix spécifique de la psychiatrie.

Preuve du statut vaccinal COVID-19/Déclaration d’exemption médicale  

Au plus tard à la DATE LIMITE du 7 mars 2022 à midi 12h (HE), vous devez télécharger et assigner dans votre candidature l'une des deux options suivantes.

  • Preuve d'une protection adéquate contre le COVID-19 (ex. code QR d’un passeport vaccinal délivré par une autorité gouvernementale ou preuve équivalente). Les preuves acceptables sont identifiées dans la directive (en PDF) située sur le site Web officiel du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

OU

  • Une déclaration d’exception médicale concernant la COVID-19 complété. En déposant cette déclaration dans son dossier de candidature du CaRMS, le candidat accepte par la présente de fournir une copie de sa contre-indication officielle à la vaccination contre la COVID-19 à la faculté concernée au plus tard sept jours après le jour du jumelage. Cette contre-indication doit être attestée par un professionnel de la santé habilité à poser un diagnostic tel qu’il est décrit dans la directive (en PDF) du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et inscrite au registre de vaccination maintenu par le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Documents additionnels requis pour les DHCEU
Diplôme de médecine 

Copie du diplôme de médecine.

Les médecins diplômés d'une faculté de médecine hors Canada et États-Unis (DHCEU) devront fournir une copie du diplôme de médecine.

Lettre de reconnaissance de l'équivalence du diplôme MD 

En plus du diplôme de médecine, une copie de la lettre d'équivalence de votre diplôme de médecine du Collège des médecins du Québec et une copie des examens qui ont servi à l'obtention de cette reconnaissance d'équivalence soit :

  • EECMC - Relevé des résultats 
  • EACMC, partie I - Relevé des résultats 
  • EACMC, partie II - Relevé des résultats 
  • Examen de la CNE - Relevé des résultats (Collaboration nationale en matière d’évaluation)

Lettre de détermination du statut d'admission aux études médicales postdoctorales émise par la CVDFM 

Lettre de la Conférence des vice-doyens postdoctoraux du Québec 

Une copie de la lettre de détermination du statut d'admission aux études médicales postdoctorales émise par la Conférence des vice-doyens postdoctoraux des facultés de médecine du Québec.


Processus d'examen des candidatures

Les demandes soumises après le début de la révision du dossier ouvert le 31 janvier 2022


Documents additionnels (sans les lettres de recommandation) soumis après le début de la période d'examen des dossiers :  ouvert le  31 janvier 2022


Lettres de recommandation soumises après la date de démasquage : ouvert le 31 janvier 2022


Pour assurer une étude complète de votre dossier, vous devez soumettre l'ensemble des documents requis avant l'ouverture de la plate-forme des programmes.

Nous recevons à chaque année entre 100 et 140 candidatures pour le programme de psychiatrie. Le dossier de chaque candidat est examiné par un sous-comité d'admission formé notamment du responsable des admissions, de la directrice du programme et de l'adjointe à la direction du programme. Les offres de poste au programme sont établies selon une liste d’excellence élaborée selon deux outils : l’analyse du dossier et l’entrevue comportementale.

Lors de l'analyse du dossier, toutes les évaluations de stage sont révisées attentivement, ainsi que les lettres de recommandation. Le CV et la lettre de motivation sont évalués en portant attention à différents aspects: une formation supplémentaire à la médecine et pertinente pour la psychiatrie, la curiosité scientifique, des expériences vécues hors du contexte usuel, une implication sociale/communautaire soutenue depuis l'entrée en médecine, des projets personnels significatifs. Il est donc important que le CV et la lettre de motivation fassent bien ressortir les accomplissements personnels et professionnels du candidat et que le lien avec le choix de la psychiatrie y soit le plus pertinent possible.

Suite à cette analyse des dossiers et selon les cotes obtenues, environ 70 candidats sont convoqués en entrevue. En cas de désistement, des candidats non convoqués initialement sont alors invités aux entrevues, selon l'ordre préalablement établi.


Entrevues

Dates:

  • 2 mars 2022
  • 16 mars 2022
Les entrevues auront lieu les mercredi 2 et 16 mars 2022. Elle se feront de façon virtuelle en raison de la pandémie conformément aux exigences du CARMS.

Les programmes aviseront les candidats via CaRMS en ligne et enverront les invitations par courriel directement aux candidats sélectionnés pour une entrevue.
Le processus d'entrevue adopte un modèle d'entrevue comportementale.

Chaque entrevue est menée par une équipe de deux psychiatres; il y a, pour tout le processus d’entrevues, environ 6 équipes bien encadrées avec objectifs d’équité et de compétence. Une entrevue comportementale dure 50 minutes et vise à connaître le candidat à travers sa propre expérience, d’après environ 6 mises en situation communiquées 1-2 semaines avant les entrevues. La matrîse du français est également considérée.

Lors du processus d'admission, les candidats reçoivent davantage d'informations sur le programme lors d’une rencontre en groupe avec quelques résidents du programme. Suite à l'entrevue comportementale, une opportunité de rencontre est également prévue avec la direction du programme. Il est à noter que ces rencontres de groupe ne font pas partie de l'évaluation mais visent simplement à répondre aux questions plus ciblées.

Il nous fera plaisir de vous rencontrer virtuellement!

 


Critères de sélection

  • DREM et évaluations de stage
  • Lettres de recommandation
  • Curriculum vitae et lettre de motivation
  • Entrevue comportementale

Tout candidat jumelé à la Faculté de médecine de l'Université Laval reçoit une offre d'admission conditionnelle à l'obtention de son doctorat en médecine. Un retard de diplomation entraînera un report de l’entrée en résidence dans le programme.

Objectifs du programme

Objectifs généraux de la résidence en psychiatrie:

Conformément aux objectifs du Collège Royal, notre programme vise à former des psychiatres compétents pour l’évaluation, le diagnostic, le traitement intégré et la prévention des différents troubles mentaux, émotionnels, cognitifs et comportementaux, favorisant le rétablissement. Cette compétence est démontrée à tous les stades de la vie et dans divers milieux et communautés.

Depuis 2020, l'approche de formation est par Compétences par Conception, tel que requis par le Collège Royal.

Objectifs spécifiques du Programme de psychiatrie de l'Université Laval:

Le programme de résidence en psychiatrie de l'Université Laval se donne comme mission première de former des psychiatres-cliniciens psychothérapeutes, généralistes, compétents et polyvalents, capables de travailler de façon autonome et en équipe dans les diverses régions du Québec ou ailleurs, et démontrant une conscience de responsabilité sociale.

Notre programme assure aussi la formation des futurs psychiatres comme enseignants tant sur le plan universitaire qu’auprès des médecins et autres professionnels de la santé. Il vise également le développement de psychiatres impliqués dans la recherche et de psychiatres-chercheurs dans les divers domaines de la psychiatrie.

Le programme de résidence de psychiatrie offre une exposition clinique variée et étendue à tous les aspects de la psychiatrie, aux différentes clientèles et aux divers groupes d’âges. Le programme priorise l’articulation avec les autres intervenants et ressources et valorise l’apprentissage du rôle de consultant comme clinicien et formateur.

Objectifs du processus de sélection

Nous recherchons des candidats démontrant les caractéristiques propres à un bon futur psychiatre:

- Habileté de communication verbale et non verbale;

- Capacité d'empathie;

- Maturité émotionnelle;

- Capacité de réflexion et de remise en question;

- Jugement;

- Professionnalisme, fiabilité;

- Capacité d'adaptation;

- Capacité de maintenir un bon équilibre de vie tout en s'impliquant activement;

- Motivation pour la résidence en psychiatrie.

Processus d’examen des dossiers

Composition de l’équipe d’examen des dossiers : Les candidatures sont examinées par un sous-comité d'admission formé du responsable des admissions, de la directrice du programme, de l'adjointe à la direction du programme et d'un résident sénior.

Nombre moyen de demandes soumises au programme pendant les cinq dernières années : 51 - 200

Pourcentage moyen de candidats invités à une entrevue : 51 - 75 %

Critères d’évaluation :
Composants de dossier Critères
Activités parascolaires Équilibre de vie et implication/persévérance; bénévolat
Compétences de leadership Rôle de leadership significatif dans emploi/études/loisirs/vie personnelle
Curriculum vitae Formations supplémentaires, expériences de vie, implication sociale/communautaire récente
Documents de référence Lettres de recommandation: compétences notamment professionnalisme, communication, collaboration
DREM Seulement si déficit significatif noté
Examens Nous n’examinons pas ce composant de dossier.
Lettres personnelles Lettre de motivation - motivation spécifique et cohérente pour la psychiatrie et pour UL
Recherche/publications (CV) - curiosité scientifique et implication
Relevés de notes Stages de l'externat ou équivalents - capacité d'apprentissage et différentes compétences démontrées en stages
Stages à option Font partie de l'évaluation des stages

Critères de stage à option

Le fait d'avoir complété un stage en psychiatrie (optionnel ou obligatoire) n'est pas un critère de sélection des dossiers. Ceci est encouragé par la direction de programme pour permettre au candidat de mieux connaître la pratique en psychiatrie avant de s'engager dans cette formation, mais le fait d'avoir réalisé ou non un stage à option en psychiatrie n'a pas d'impact sur la sélection d'un candidat.
Nous n’exigeons pas que les candidats aient suivi des stages à option dans notre établissement.

Processus d‘entrevue

Format d’entrevue :



Nous accommodons couramment des demandes de reportage des entrevues pour des candidats.

Critères d’évaluation pour les entrevues :
Composants d’entrevue Critères
Activités savantes Nous n'examinons pas ce composant d'entrevue
Collégialité Entrevue comportementale: situation rapportée où compétence sollicitée
Compétences en collaboration Entrevue comportementale: situation rapportée où compétence sollicitée
Compétences en communication Entrevue comportementale: situation rapportée où compétence sollicitée; et niveau de français
Compétences en leadership Entrevue comportementale: situation rapportée surtout au niveau social/communautaire
Intérêt envers la discipline À travers les qualités inhérentes à un bon psychiatre
Intérêt envers le programme Nous n'examinons pas spécifiquement ce composant en entrevue
Professionnalisme Entrevue comportementale: situation rapportée où compétence sollicitée
Promotion de la santé Entrevue comportementale: situation rapportée où compétence sollicitée
Autres composants d’entrevue Les entrevues se dérouleront en mode virtuel en raison de la pandémie.

Information recueillie à l’extérieur de la candidature de CaRMS

Spécifiquement, nous pourrions considérer :







Processus de classement

Les comportements observés ci-dessous pendant le processus d’entrevue pourraient empêcher un candidat d’être classé par notre programme. :
   
   
   


Aperçu du programme

Notre programme de résidence a été conçu suivant un modèle de progression tant dans l’acquisition des connaissances que dans l’acquisition des habiletés. Il est basé sur l’objectif de donner une solide formation initiale en psychiatrie générale, tout en permettant aux résidents de consolider ultérieurement leurs compétences en psychiatrie générale ou de développer des compétences plus spécifiques dans des champs d’intérêts variés, allant de la psychothérapie à la recherche, ainsi que préparer aux champs de surspécialités futures comme la psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, la gérontopsychiatrie ou le médico-légal. 

Le programme répond aux exigences du Collège royal et du Collège des médecins du Québec concernant les stages et la formation en psychothérapie. Il y a aussi place pour les cheminements particuliers.

 


Programme d'étude

Ce programme de résidence est d'une durée de 5 years.

La durée du programme de formation n'excède pas les standards du Collège Royal ou du Collège des médecins de famille du Canada.

Compétence par Conception (CPC)

Le programme est conforme aux exigences du Collège Royal en termes de stages. Le programme par Compétence par Conception est démarré depuis juillet 2020 comme partout ailleurs au Canada.

Stages cliniques en CPC - Progression vers la discipline

1ère année de résidence (P1 à P3)

  • Stage d'accueil en psychiatrie de 3 mois :
    • Urgence psychiatrique
    • Consultation-liaison
    • Unité de Traitement Bref

Stages cliniques en CPC - Fondements de la discipline

1ère année de résidence (P4 à P13)

  • Stages en médecine physique:
    • Urgence physique (1P)
    • Stage de nuit (1P)
    • Neurologie (2P)
    • MD interne ou MD familiale en hospitalisation (1P)
    • MD familiale en GMF (1P)
    • Option (2P): gériatrie, pédiatrie (médecine de l'adolescence), soins palliatifs, cardiologie, recherche en psychiatrie
  • Stage en psychiatrie:
    • Urgence psychiatrique (2P)

 

2ème année de résidence (P1 à P13)

Il s'agit d'une année de psychiatrie générale à l'unité interne et en clinique externe d'un même centre hospitalier. L'emphase sera mise sur l'acquisition des compétences de base et du rôle du psychiatre dans l'exercice de sa discipline.



Stages cliniques en CPC - Maîtrise de la discipline

3ème et 4ème années de résidence

R3:

  • Pédopsychiatrie (5 périodes)
  • Gérontopsychiatrie (5 périodes)
  • Stage à option (3 périodes)

R4:

  • Trouble sévère et persistant - psychose (6 mois)
  • Consultation-liaison (3 mois)
  • Stages à option (3 mois)

Un des stages à option doit se faire en région. Il est possible de scinder ce 3 mois en 2 régions différentes. 

 

Stages cliniques en CPC - Transition vers la pratique

5ème année de résidence

Il s'agit en dernière année de blocs de 3-6 mois de stages optionnels dans différents domaines spécifiques de la psychiatrie ou dans une discipline de la médecine pertinente à la psychiatrie. Cette année peut également être celle de la 1ère année de surspécialisation en psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent ou en gérontopsychiatrie.

Exemples:

  • Intégration en psychiatrie générale
  • Cliniques spécialisées hospitalières: troubles psychotiques, troubles de l'humeur, troubles anxieux, troubles de personnalité, troubles des conduites alimentaires, psychiatrie périnatale, toxicomanie, troubles du comportement sexuel, déficience intellectuelle
  • Urgence psychiatrique
  • Unité de traitement bref
  • Hôpital de jour
  • Troubles sévères et persistants (psychoses) dans la communauté
  • Troubles sévères de personnalité dans la communauté
  • Traumatismes liés au stress opérationnel (armée)
  • Psychothérapie
  • Psychiatrie légale
  • Psychiatrie de liaison/psychosomatique
  • Éthique et psychiatrie
  • Gérontopsychiatrie avancée
  • Pédopsychiatrie avancée
  • Éthique et psychiatrie



Durant la résidence, un maximum de 12 périodes de stages offerts par un autre programme de résidence peuvent être faits comme sénior (R4 ou R5), dans le cadre d'une carte mobile (entente interuniversitaire), avec l'accord des deux directions de programme et vice-décanats. Il doit alors s'agir d'objectifs de stages non offerts par notre programme, permettant d'aller chercher une expertise différente.

Stage d'acclimatation pour Diplômés Internationaux de Médecine (DIM/DHCEU):

Un stage d'acclimatation obligatoire d'un mois, préalable au début de la résidence et obligatoire, est offert aux candidats diplômés hors Canada et États-Unis qui sont admis au programme de résidence.

Formation en psychothérapie

La formation est en conformité avec les exigences du Collège Royal et celles de l'Ordre des professions pour le titre de psychothérapeuthe.

Des blocs de formation sont offerts R2 à R4 dans différentes modalités: TCC, thérapie psychodynamique, thérapie de soutien, thérapie interpersonnelle, thérapie dialectique, thérapie motivationnelle, thérapie familiale, thérapie de groupe.

 

Formation en recherche

Selon les normes générales d’agrément du Collège Royal des médecins et chirurgiens du Canada (CRMCC), les résidents doivent être encouragés à faire de la recherche durant le programme de résidence. Pour stimuler et inciter les résidents à faire de la recherche, le comité de programme de résidence en psychiatrie de l’Université Laval rend obligatoire une formation pratique en recherche, qui a comme objectif général de permettre aux résidents d’enrichir leur formation médicale d’une approche scientifique rigoureuse.
 
Cette formation en recherche se divise en une partie théorique et une partie pratique. La formation théorique se donne via des cours à travers la résidence, au moment le plus opportun. La formation pratique, quant à elle, se déroule de façon simultanée et longitudinale de la 2e année à la 5e année de formation. Le résident participe alors en équipe à un projet de recherche développé et réalisé avec le soutien étroit d'un responsable de formation à la recherche, sur un sujet qu'il choisit selon ses propres intérêts.

Modes d'évaluation 

Dans la CPC, les évaluations des jalons des APC sont utilisées de façon systématique et révisées par le Comité de Compétences.

La fiche d'évaluation du stage clinique remplie par le superviseur et complétée avec l'évaluation sur la garde et dans certains stages l'évaluation 360 sont aussi utilisées de façon systématique. Cette évaluation est toujours précédée d'une évaluation formative mi-stage.

L'acquisition des connaissances et l'apprentissage des techniques sont régulièrement évalués au cours des stages cliniques, particulièrement par des examens oraux cliniques structurés auxquels les résidents doivent participer 2 fois/année tout au long de leur formation. L'acquisition des connaissances fondamentales et des sciences cliniques est aussi évaluée annuellement par l'examen formatif à choix multiples du COPE (canadien).


Site de formation

 Les centres hospitaliers qui collaborent au programme sont:

- CIUSSS[1] de la Capitale-Nationale

  • Hôpitaux du CHU de Québec[2] :

    • CHUL

    • Hôtel-Dieu de Québec

    • Hôpital de l’Enfant-Jésus

    • Hôpital Saint-Sacrement

    • Centre de pédopsychiatrie de Québec

  • Institut Universitaire en Santé Mentale de Québec (IUSMQ)

  • Hôpital de Baie-St-Paul (pour stage en région)
 

- Institut Universitaire de Cardiologie et de Pneumologie de Québec (IUCPQ, Hôpital Laval)

 

- CISSS[3] Chaudière-Appalaches

  • CSSS d'Alphonse-Desjardins (Hôtel-Dieu de Lévis)

  • Hôpital de St-Georges de Beauce (pour stage en région)

  • Hôpital de Montmagny-L'Islet (pour stage en région)

 

- CISSS du Bas-Saint-Laurent

  • CHR de Rimouski-Neigette (pour stage en région)

  • CHR du Grand-Portage - Rivière-du-Loup (pour stage en région)

 

- CISSS Lanaudière

  • CSSS du Nord de Lanaudière (Joliette) (pour stage en région)
 

- CISSS de la Gaspésie et Îles de la Madeleine

  • CSSS de la Côte de Gaspé (pour stage en région)
  • CSSS des Îles de la Madeleine (pour stage en région)
 

- Centre de santé de Valcartier 

 

 

[1] CIUSSS : Centre Intégré Universitaire de Santé et de Services Sociaux

[2] La psychiatrie, la gériatrie et la médecine familiale de tous les hôpitaux sont regroupés dans le CIUSSS, alors que les autres spécialités font directement partie des hôpitaux.

[3] CISSS : Centre Intégré de Santé et de Services Sociaux

 


Résumé des modifications

SUMMARY ID Section Résumé des modifications Mis à jour le NOTIFY APPLICANTS SECTION NAME Actions